Pétrir la pâte à brioche

Pétrir la pâte a brioche est une étape fondamentale pour parvenir à obtenir une belle brioche classique et onctueuse. Le pétrissage peut se faire à la main ou avec une machine à pain ! Voici quelques conseils !

Pétrir la pâte à brioche

Le pétrissage à la main

Certaines préparations peuvent être pétries le jour même, babas, pain de mie, mais il est préférable de pétrir la pâte à brioche la veille. Il doit être suffisant pour assurer l’élasticité et donner du corps à la pâte.

La durée de pétrissage dépend de l’hydratation et de la farine. Eviter de trop pétrir une fois que l’on incorpore le beurre, arrêter dès que la pâte est lisse.

Si une pâte est pétrie trop longtemps, le réseau gluténique sera trop développé et on risque d’avoir une mie caoutchouteuse. Pour faciliter l’insertion du beurre on peut prélever une partie du sucre de la recette et l’ajouter en fin de pétrissage avec le beurre.

Attention la pâte à brioche est une pâte souple voire très souple, c’est normal. Si en cours de pétrissage la pâte est vraiment trop molle, la mettre un moment au congélateur avant de reprendre et de terminer le pétrissage.

Rassemblez la pâte en un tas. Lorsque vous plongez vos mains dans la pâte la première fois, elle va être collante et difficile à manipuler. Continuez et travaillez la pâte avec vos mains, en formant une boule, en l’écrasant et en la reformant. Continuez jusqu’à ce que la pâte soit moins collante et plus facile à travailler ou jusqu’à ce que vous puissiez former une boule sans que celle-ci se déforme.

  • Si la pâte ne semble pas devenir moins collante, saupoudrez un peu de farine sur le comptoir et continuez à travailler la pâte.
  • Vous pouvez légèrement fariner vos mains pour empêcher que la pâte ne colle trop.

Frappez la pâte. Pressez les paumes de vos mains dans la pâte, en appuyant assez fort. Cela s’appelle « frapper » la pâte et aide le gluten à se répartir. Continuez à faire ceci jusqu’à ce que la pâte soit plus ferme.

Pétrissez encore. Pliez la pâte en deux et aplatissez-la de nouveau avec les paumes de vos mains. Tournez légèrement la pâte, pliez-la en deux et aplatissez encore. Faites ceci pendant 10 minutes ou selon ce que la recette prévoit.

  • Le pétrissage doit être ferme et rythmé. Ne travaillez pas trop doucement ; manipulez la pâte rapidement, en ne la laissant pas reposer trop longtemps entre chaque mouvement.
  • 10 minutes de travail physique peuvent s’avérer longues. Si vous êtes fatigué-e, demandez si possible à quelqu’un de continuer à pétrir à votre place.

Vérifiez la texture de la pâte. Au départ la pâte est molle et collante, mais après 10 minutes de pétrissage elle doit être brillante et ferme. Elle doit rester un peu collante et élastique au toucher, mais pas trop sèche. S’il reste des grumeaux ou des endroits collants, continuez à pétrir la pâte.

Le pétrissage à la machine

Les vitesses de pétrissage : le premier pétrissage à vitesse lente donne du corps et de l’élasticité à la pâte, le pétrissage plus rapide va construire le réseau gluténique et donner l’alvéolage et la légèreté.

Le truc en plus : pétrir à la feuille -le fouet plat- à la place du crochet permet d’obtenir une mie plus filante et une meilleure texture de brioche. Cependant, n’oubliez pas que si votre farine a traîné dans vos placards, la pâte ne va pas se décoller des bords de la cuve …

Pétrir la pâte à brioche